Immorente

SCPI Immorente

SCPI de murs de commerces proposée par le Centre du Patrimoine

  • Nature : SCPI de rendement à capital variable
  • Catégorie : Murs de commerce
  • Date de création : Création : 1988
  • Gestionnaire : SOFIDY
  • Périodicité du dividende : Trimestrielle
  • Pour toutes les autres informations sur cette SCPI : Nous consulter

Pour aller plus loin

Présentation

Créée en juillet 1988, la SCPI IMMORENTE est la principale SCPI de murs de commerces française. Elle est gérée par la société SOFIDY.

Sofidy n’est rattachée à aucun groupe financier, ce qui lui permet de mener une politique d’investissement et de gestion en toute indépendance. 

La gestion d’IMMORENTE par SOFIDY est prudente et rigoureuse.

IMMORENTE fait partie de la catégorie des SCPI dites « murs de magasins« , ses achats sont :

  • Des petites et moyennes unités,
  • Des murs de boutiques,
  • Des magasins,
  • Et accessoirement du bureaux.

La SCPI investit de préférence dans les centres-villes pour les boutiques et dans les grandes zones commerciales périphériques pour les magasins.

Les secteurs géographiques sont :

  • Paris Intra-Muros,
  • La Région Parisienne,
  • Les grandes agglomérations de province,
  • Les capitales européennes.

IMMORENTE investit de préférence sur les communes où elle est déjà présente.

Le choix de locataires de qualité

Tout en veillant à ce qu’un locataire ne représente pas un poids excessif dans le patrimoine locatif d’IMMORENTE.

IMMORENTE recherche des locaux déjà loués à des loyers égaux ou de préférence inférieurs aux valeurs locatives du marché.

Au cours des 30 dernières années, elle a permis à Immorente la constitution d’un patrimoine diversifié et dynamique.

Les immeubles acquis sont soit neufs, soit anciens et en bon état d’entretien, ce qui limite les frais de grosses réparations.

Les locataires sont de tout premier ordre.

Depuis la création d’IMMORENTE, le taux d’occupation a toujours été compris entre 91 % et 100 %.

Par ailleurs, IMMORENTE sert de support à des contrats d’assurance – vie. Le réinvestissement des dividendes en achats de nouvelles parts chaque trimestre par les compagnies d’assurance contribue à l’alimentation des flux de souscriptions.

Le contexte de marché

Le marché des commerces totalise plusieurs milliards d’euros chaque année. L’immobilier commercial s’est toujours illustré comme une protection, lors de périodes de crises ou de chocs de marchés.

Plusieurs facteurs participent conjointement à la valorisation et au rôle « d’amortisseur de crise » des murs commerciaux :

  • La bonne tenue de la démographie et de la consommation domestique des ménages.
  • L’effet rareté, dû au nombre limité de boutiques de pieds d’immeubles ; couplé à la demande croissante des enseignes.
  • Le retour de la proximité en centre-ville, conséquence directe du vieillissement de la population et du renchérissement du coût des transports.

POURQUOI INVESTIR EN SCPI ?

Diversification patrimoniale : sur une longue période (minimum 10 ans), la diversification des placements est pour l’investisseur un outil de gestion du risque. L’investissement en parts de SCPI permet d’accéder à une
exposition au marché de l’immobilier avec un montant d’investissement fixé et modulable.

Revenus potentiels : l’investisseur reçoit, quand elle existe, une quote-part de revenus locatifs nette de toutes charges, versée en général chaque trimestre.

Absence de soucis de gestion : celle-ci est totalement déléguée à la société de gestion qui s’occupe de la sélection et de l’entretien (acquisitions et ventes des immeubles, mise en location et relations avec les locataires, suivi des travaux…) en contrepartie du paiement d’une commission de gestion annuelle.

FACTEURS DE RISQUE

A savoir lors d’un investissement en parts de SCPI

  • risque de perte en capital : la société ne garantit pas la protection du capital investi
  • risque lié à la liquidité des parts : la société ne garantit pas le rachat des parts, ni le retrait ; la sortie n’étant possible que s’il existe une contrepartie
  • risque lié au marché de l’immobilier et à son évolution
  • la société de gestion ne garantit aucun objectif de rentabilité : celle-ci est fonction des dividendes potentiels ou éventuels qui seront versés aux associés

La durée de placement minimale recommandée est de 10 ans.

MENTIONS LEGALES DE LA SCPI

La note d’information de la SCPI IMMORENTE a reçu le visa SCPI n° 15-24 du 28 août 2015 par l’AMF. Elle est remise, tout comme la documentation contractuelle, à tout souscripteur préalablement à sa souscription. La note d’information, les statuts, les derniers rapports annuels et bulletins trimestriels d’informations sont disponibles gratuitement auprès du distributeur, de la société de gestion et sur le site internet de Sofidy

Immorente : RCS Evry 338 826 332.

INFORMATIONS LEGALES

Ce document à vocation informative n’est pas contractuel et ne constitue ni une sollicitation, ni une recommandation d’achat ou de vente de fonds d’investissements immobiliers. Les informations contenues dans ce document ont été recueillies auprès de sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution mais leur exactitude ne peut cependant être garantie. Les informations d’ordre juridique et fiscal sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement.
Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
L’investissement dans des parts de SCPI comporte des risques dont vous devez prendre connaissance. Les SCPI sont des placements qui varient à la hausse ou à la baisse en fonction des variations du marché de l’immobilier et dont le taux de distribution dépend des conditions de location des immeubles qu’elles détiennent. Elles doivent être acquises dans une optique de long terme. Ces placements présentent un risque de perte en capital. Les parts de « SCPI de revenu » sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. Les SCPI fiscales permettent, sous certaines conditions, de bénéficier d’un avantage fiscal variable selon les produits et selon les dispositions fiscales en vigueur. Chaque investisseur doit tenir compte de sa situation personnelle et sa motivation ne doit pas être uniquement fiscale.

Le droit de rétractation prévu par l’article L341-16 du Code Monétaire et Financier relatif au démarchage ne s’applique pas aux souscriptions de parts de SCPI.

 Avertissement : l’investissement en SCPI présente un risque de perte en capital. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Informations à caractère publicitaire dépourvues de valeur contractuelle.

En savoir plus sur Immorente

Bilan patrimonial

Investir

Défiscaliser

Financer

Vous souhaitez être contacté ?
Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais