Vos placements financiers sont couverts en cas de faillite

Dans le contexte économique et géopolitique actuel, vous êtes inquiet du sort de vos avoirs financiers? Sachez qu’en cas de faillite d’un établissement bancaire ou d’une compagnie d’assurance, des indemnités sont prévues grâce à des fonds de garantie. Pour en bénéficier, les comptes doivent être ouverts en France, ce qui exclut donc tous vos comptes étrangers. 

Vous pouvez être indemnisés par le Fond de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR) pour vos dépôts bancaires ou vos titres inscrits sur des comptes français. Pour les sommes que vous avez placées sur un contrat d’assurance-vie ou un contrat de capitalisation, le Fonds de Garantie des Assurances de Personnes prend le relais. 

Différents plafonds sont prévus en fonction de la nature de vos avoirs. 

Tous vos placements sur des comptes à vue ou à terme, des comptes sur livrets, des comptes espèces des comptes titres ou des PEA, des PEL, des CEL sont indemnisées à hauteur de 100 000 € par personne et par établissement. Si vous détenez un compte-joint, le plafond d’indemnisation est de 200 000 € au total car il joue pour chaque bénéficiaire. 

Les livrets réglementés  comme le Livret A, le Livret de Développement Durable et Solidaire ou le Livret d’Epargne Populaire, etc. bénéficient d’un plafond complémentaire de 100 000 € garanti par l’Etat. 

Le plafond est de 70 000 € par client et par établissement. Si vous êtes mariés ou partenaires de PACS, les indemnités peuvent ainsi aller jusqu’à 140 000 €. Attention, si vous avez fait vos placements avec une entreprise d’investissement, le compte espèces lié à votre compte-titre ne sera indemnisé qu’à hauteur de 70 000 €, contrairement à une banque. 

Quel que soit leur support d’investissement (fonds euros ou unités de compte), le plafond d’indemnisation des capitaux s’élève à 70 000 € par client et par compagnie. Si vous avez fait une co-adhésion ou une co-souscription, ce plafond est doublé. L’indemnisation des rentes liées à ces contrats peut aller jusqu’à 90 000 € par client et par compagnie.

Ces garanties ont le mérite d’exister mais il est possible qu’elles ne couvrent pas l’intégralité de vos avoirs. Vous pourrez éventuellement récupérer une somme complémentaire suite à la procédure de liquidation de l’établissement bancaire ou de la compagnie d’assurance. N’hésitez pas à nous contacter afin que l’on vérifie ensemble vos objectifs de placements et que l’on effectue les éventuels arbitrages.