Les déclarations de revenus et d’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) sont terminées pour cette année ! Vous avez fait un oubli dans votre déclaration ? Pas de panique, vous pouvez la corriger. Vous souhaitez ajuster votre taux de prélèvement à la source ? C’est possible très simplement. Vous venez de recevoir votre avis d’impôt sur le revenu, ou vous allez prochainement le recevoir. Quelles sont les informations importantes ? Et à quoi servent-elles ? On vous explique tout !

En cas d’erreur ou d’oubli dans votre déclaration, vous pouvez la corriger

Entre fin juillet et mi-décembre 2021, vous pouvez corriger votre dernière déclaration de revenus, en ligne, sur votre espace personnel (impots.gouv.fr) via la rubrique « Corriger ma déclaration ».

La quasi-totalité des informations sont modifiables : les revenus, les charges, la contribution à l’audiovisuel public, les informations servant au calcul des réductions/crédits d’impôt, de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), etc. Il vous suffit de rectifier les montants initialement saisis et de cocher ou décocher les cases.

En revanche, si votre erreur porte sur votre situation de famille (mariage, PACS, rupture de PACS, divorce, décès), vous ne pouvez pas corriger ces éléments en ligne. Vous devez déposer une déclaration papier, accompagnée d’un courrier explicatif demandant l’annulation et le remplacement de votre déclaration initiale.

Passé ce délai (après mi-décembre 2021), vous avez jusqu’au 31 décembre 2023 pour effectuer une déclaration rectificative de vos revenus 2020 auprès de l’administration fiscale, toujours sur votre espace personnel impots.gouv.fr, via la rubrique « Je signale une erreur sur le calcul de mon impôt ».

Comprendre votre avis d’imposition sur le revenu

Votre avis d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux 2021 qui concerne vos revenus perçus en 2020 est mis en ligne sur votre espace personnel impots.gouv.fr entre le 26 juillet et le 6 août 2021 (si vous êtes concerné par la version « papier », vous recevrez votre avis par voie postale entre le 30 juillet et le 7 septembre 2021).

img declaration impot 2021

L’administration a calculé l’impôt et les prélèvements sociaux que vous devez et a déduit le montant déjà acquitté via le prélèvement à la source :

  • Si vous avez trop versé, vous recevrez un remboursement,
  • Si au contraire il y a un montant restant dû, un paiement complémentaire est prévu (étalé sur les 4 derniers mois de l’année si vous devez plus de 300€).

Votre revenu fiscal de référence (RFR) est indiqué sur la première page de votre avis d’imposition. Avec le nombre de parts de votre foyer fiscal, ce sont des informations importantes, utiles pour justifier de votre situation fiscale et de votre niveau de revenus dans le cadre de démarches administratives telles que l’octroi de prestations sociales, l’attribution d’aides à la rénovation énergétique, la souscription d’un livret d’épargne populaire (LEP), l’exonération de la taxe d’habitation, etc.

À l’intérieur de votre avis, vous retrouverez l’ensemble des revenus, charges, réductions et crédits d’impôt pris en compte par l’administration fiscale.

À la fin de celui-ci figure votre plafond d’épargne retraite de l’année. Le montant indiqué correspond, en théorie, à la somme maximale que vous pouvez déduire de vos revenus, correspondant à vos versements sur des produits d’épargne retraite en 2021.

Verser sur un produit d’épargne retraite vous permet de réduire vos revenus imposables et donc de payer moins d’impôt. Pour les cotisations versées en 2021, le plafond de déduction est égal à 10 % de vos revenus d’activité professionnelle de 2020 (dans une limite maximale de 32 908,80 € de versements déductibles). Par ailleurs, si vous n’utilisez pas entièrement votre plafond de déduction au cours d’une année, vous avez la possibilité d’utiliser cet excédent au cours des 3 années suivantes (et ainsi dépasser la limite de versements déductibles fixée à 32 908,80 €).

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le plan d’épargne retraite (PER) est un produit d’épargne à long terme qui vous permet d’obtenir, à l’âge de la retraite, un revenu complémentaire.

Il est alimenté par vos versements volontaires, qui sont déductibles de vos revenus imposables, dans une cer­taine limite. L’épargne ainsi constituée est en principe bloquée jusqu’à votre départ en retraite. Au dénoue­ment, vous percevrez, au choix, une rente viagère ou un capital.

Vous pouvez agir sur votre prélèvement à la source

La déclaration de vos revenus entraîne la modification, à la hausse ou à la baisse, de votre taux de prélèvement à la source et du montant de vos acomptes. Vous pouvez consulter sur votre espace personnel impots.gouv.fr, le taux de prélèvement à la source et le montant de vos acomptes qui s’appliqueront dès le 1er septembre 2021 dans la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source ».

Si vous aviez opté pour un taux individualisé (possible pour les contribuables soumis à une imposition commune), les deux taux sont alors mis à jour automatiquement et l’individualisation continue sans action de votre part.

Si le nouveau taux ne correspond pas à votre situation (car votre situation déclarée pour l’année 2020 n’est plus celle d’aujourd’hui), vous pouvez demander à l’actualiser en signalant un changement de situation familiale ou une variation de revenus. De plus, si vos acomptes ne sont plus cohérents avec votre situation, vous pouvez les supprimer (si vous ne percevez plus les revenus par exemple), ou les augmenter (si les revenus correspondants ont augmenté et pour éviter d’avoir un montant d’impôt trop important à régulariser par la suite).

En conclusion

Même si la déclaration de vos revenus 2020 est terminée, avec le prélèvement à la source c’est toute l’année que vous pouvez ajuster vos prélèvements et acomptes. De plus, il vous reste encore quelques mois pour faire en sorte de diminuer le montant de votre impôt sur le revenu dû sur les revenus 2021 : déductions de vos revenus imposables, réductions et crédits d’impôt, de nombreuses possibilités s’offrent à vous !

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec nous afin que l’on étudie ensemble la solution la plus adaptée à votre situation et à vos objectifs patrimoniaux.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Vous pouvez désormais « télé-déclarer » vos dons manuels et dons de sommes d’argent directe­ment via votre espace personnel impots.gouv.fr, et ce depuis le 30 juin 2021. Pour le moment, seul le service de télé-déclaration est ouvert, le télé-paiement des droits de donation n’est pas encore possible. Cela devrait l’être à compter du mois de septembre prochain.

Cet article a été publié dans notre newsletter trimestrielle « Lettre Patrimoniale ».

LA GESTION DE PATRIMOINE POUR VOS ENFANTS MINEURS

01/09/2021|

Sujet souvent délaissé, la gestion de patrimoine pour vos enfants mineurs n’est pourtant pas sans utilité. La minorité étant un état temporaire, on pourrait en effet se dire : pourquoi s’en préoccuper ? Pourtant, [...]

  • credit-impot-presse

UN NOUVEAU CREDIT D’IMPOT POUR ABONNEMENT A LA PRESSE

17/08/2021|

Vous souhaitez vous abonner à un journal ou magazine d'information ? Vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d'un crédit d'impôt. Vous pouvez en effet obtenir un crédit d’impôt de 30 % à l'occasion de [...]

Vous souhaitez nous contacter ?

Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais