Votre enfant profite des vacances d’été pour travailler, comment seront fiscalisés ses revenus ?

Si votre enfant est âgé de moins de 25 ans, et qu’il travaille en parallèle de ses études, ses revenus sont exonérés, sur option, dans la limite de 3 SMIC mensuel (soit 4 495 € pour les revenus perçus en 2018).

Si les revenus perçus par votre enfant ne dépassent pas ce seuil, alors il ne faut pas les inscrire dans votre déclaration des revenus. En effet, seule la fraction supérieure à cette limite est imposable et doit figurer sur votre déclaration d’impôt.

Ceci fonctionne, que votre enfant soit rattaché à votre foyer fiscal ou non.
Notez que cette option pour l’exonération fait perdre le droit à la prime d’activité.

Cet article a été publié dans notre newsletter trimestrielle « Lettre du Patrimoine ».
S’inscrire à cette newsletter trimestrielle :

Guide pratique de la location saisonnière

05/08/2019|

Ces dernières années ont vu l’essor de la location saisonnière. Ce type de location est grandement facilité par les plateformes internet (type Airbnb). Si vous souhaitez vous lancer, voici un « mode d’emploi » reprenant [...]

Propriétaires-bailleurs … comment réviser vos loyers ?

02/08/2019|

Vous avez des baux d’habitation en cours, savez-vous comment s’effectue la révision des loyers ? IRL : Quèsaco ? L’Indice de référence des loyers (IRL) sert de base pour réviser les loyers des logements loués [...]

Jobs d’été … les revenus sont-ils toujours imposés ?

23/07/2019|

Votre enfant profite des vacances d’été pour travailler, comment seront fiscalisés ses revenus ? Si votre enfant est âgé de moins de 25 ans, et qu’il travaille en parallèle de ses études, ses revenus sont [...]

Vous souhaitez nous contacter ?

Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais