Votre enfant profite des vacances d’été pour travailler, comment seront fiscalisés ses revenus ?

Si votre enfant est âgé de moins de 25 ans, et qu’il travaille en parallèle de ses études, ses revenus sont exonérés, sur option, dans la limite de 3 SMIC mensuel (soit 4 495 € pour les revenus perçus en 2018).

Si les revenus perçus par votre enfant ne dépassent pas ce seuil, alors il ne faut pas les inscrire dans votre déclaration des revenus. En effet, seule la fraction supérieure à cette limite est imposable et doit figurer sur votre déclaration d’impôt.

Ceci fonctionne, que votre enfant soit rattaché à votre foyer fiscal ou non.
Notez que cette option pour l’exonération fait perdre le droit à la prime d’activité.

Cet article a été publié dans notre newsletter trimestrielle « Lettre du Patrimoine ».
S’inscrire à cette newsletter trimestrielle :

  • img-dividendes-article

Dividendes et cotisations sociales : fin de l’ambiguïté

12/11/2020|

Vous êtes travailleur indépendant ou professionnel libéral ? Vous exercez votre activité dans le cadre d’une société à l’impôt sur les sociétés et vous percevez des dividendes ? Vous êtes amené à payer des [...]

  • img-defiscalisation-article

A vos marques, prêts, défiscalisez !

05/11/2020|

Vous venez de recevoir votre avis d’imposition sur les revenus de 2019 et la note s’avère salée ? Vous ne pouvez plus rien faire pour le passé (sauf si vous aviez commis une erreur [...]

  • im-article-travaux-fonciers

Rénovation et travaux fonciers : que pouvez-vous déduire ?

29/10/2020|

Si vous réalisez des travaux au sein de logements (loués « nus »), vous pouvez déduire certaines de ces dépenses de vos revenus fonciers. Les dépenses de réparation, d’entretien et d’amélioration sont déductibles, sauf [...]

Vous souhaitez nous contacter ?

Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais