Un résident français qui détient des SCPI dont les immeubles sont situés à l’étranger est susceptible d’être taxé en France et dans l’Etat du lieu de situation de l’immeuble. Généralement, les conventions fiscales permettent d’éviter cette double imposition. Quand les immeubles sont situés en Allemagne, Espagne, ou au Royaume-Uni notamment, les revenus sont imposables à l’étranger et en France. Dans cette situation, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt en France qui gomme le montant de l ’impôt payé en France sur ces revenus. Lorsque les immeubles sont situés en Belgique, au Pays-Bas ou au Portugal notamment, les revenus ne sont pas imposables en France mais sont pris en compte pour déterminer votre taux d’imposition pour le calcul de l’impôt français.

En pratique, les revenus étrangers sont ajoutés aux revenus français pour déterminer l’impôt qui serait dû sur les revenus mondiaux (français et étrangers). Le taux d’imposition constaté est ensuite appliqué aux seuls revenus français.

Cet article a été publié dans notre newsletter trimestrielle « Lettre du Patrimoine ».
S’inscrire à cette newsletter trimestrielle :

  • nouveautés épargne retraite 2019

Les nouveautés en matière d’épargne retraite

03/11/2019|

Un nouveau produit d’épargne retraite est né récemment : il s’agit du Plan d’Epargne Retraite (PER). Commercialisable depuis le 1er octobre 2019, nous connaissons désormais ses principales caractéristiques.Le PER va se décliner sous une forme [...]

  • assurance habitation propriétaire non occupant

Assurance habitation propriétaire non occupant

22/10/2019|

Propriétaire bailleur : êtes-vous bien assuré ? En tant que propriétaire d’un logement loué vous devez souscrire une assurance dite « Propriétaire Non Occupant » dite « PNO ». Cette assurance couvre votre responsabilité [...]

Vous souhaitez nous contacter ?

Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais